À l’image de Blessing, de nombreuses victimes de traite sont séquestrées pour les obliger à obéir aux volontés de leurs bourreaux. (Photo d’illustration). Crédit : OIM Mali 2020

De nombreuses jeunes filles migrent à l’étranger à la recherche de meilleures opportunités. Elles sont souvent encouragées par des femmes d’affaires qui leur font miroiter un travail décent, avec des revenus conséquents et réguliers dans leurs entreprises basées à l’étranger. Malheureusement pour ces jeunes filles, une fois arrivées dans le pays de destination, elles font face à une autre réalité. Souvent exploitées, battues, abusées, violées ou vendues, certaines d’entre elles sont contraintes à la prostitution.

C’est le cas de Blessing.

Blessing, une jeune nigériane de 27 ans, est l’aînée d’une fratrie de cinq enfants. Mère célibataire avec deux enfants à…


Volontaires du projet Migrants As Messengers Conakry,
le 30/07/2021
Ville de Conakry
République de Guinée

A l’attention du vaillant peuple de Guinée

Objet : Célébration de la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains

Mesdames, Messieurs, Chers compatriotes

L’humanité célèbre le 30 juillet 2021, pour la 8e année consécutive, la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains. Placée sous le thème central de : « La voix des victimes nous guide », cette édition 2021 est pour nous, Volontaires du projet Migrants as Messengers (MaM), l’occasion de rendre un vibrant hommage à tous les…


Présentation de la case de santé communautaire de Igawa en cours de construction. Photo : OIM/Pascale Essama

La région de l’Extrême-Nord du Cameroun fait face à une crise sécuritaire depuis 2014 due aux exactions du groupe armé Boko Haram dans la région. Cette région compte environ 322 000 personnes déplacées internes, 123 489 retournés, et 48 769 réfugiés.

L’augmentation du nombre de déplacés internes, met souvent les capacités d’accueil des populations hôtes (hébergement, partage des ressources…) à rude épreuve, la rareté des ressources naturelles fragilise la cohésion sociale entre populations hôtes et communautés déplacées.

Depuis février 2021, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Cameroun met en œuvre plusieurs activités afin de contribuer à la stabilisation communautaire…


La pandémie de COVID-19 a été une crise sans précédent pour la planète. Pour se protéger de la propagation du virus, de nombreux gouvernements ont mis en place des mesures restrictives, allant des limitations de déplacements jusqu’à la fermeture des frontières. Les migrants ont amplemnt été impactés par ces mesures. Certains se sont retrouvés bloqués dans des pays, sans ressources ni moyens de subsistance. Vivant dans des conditions difficiles, ils ont sollicité l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour bénéficier d’une aide au retour volontaire dans leur pays d’origine dans la dignité et en toute sécurité.

C’est le cas de…


Représentation Théâtrale à Saaba. Photo : OIM Burkina Faso

L’organisation internationale pour les migrations (OIM) au Burkina Faso a lancé le 9 juin au Théâtre Soleil de Ouagadougou la première de la tournée du spectacle « Tunka », dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur la migration irrégulière financée par l’Union européenne.

La pièce « Tunka », l’aventure en langue bambara, est produit en collaboration avec l’Espace Culturel Gambidi et la Compagnie Farneto Teatro. Elle prône l’importance de communiquer sur la migration, de donner une voix aux migrants, de les écouter et les respecter.

Dans la pièce, un groupe de migrants de retour au Burkina Faso racontent leurs…


Les enfants restent au minimum un mois dans les centres de transit, le temps de procéder au retracement familial. Photo : OIM/Daniel Kouawo

Au Niger, environ un tiers des migrants recensés par l’OIM entre 2016 et 2019 sont des enfants, venant en majorité du Mali, de Guinée et du Cameroun. Parmi eux, les enfants non accompagnés ou séparés sont les plus difficiles à localiser. A l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain, l’OIM rappelle l’urgence d’une meilleure prise en charge des enfants en mobilité, et en particulier ceux qui sont non accompagnés et/ou séparés.

Les adolescents et les jeunes en mouvement le long de la route de la Méditerranée centrale (route migratoire traversant la mer Méditerranée par la Libye et l’Algérie) sont confrontés…


Aché dans sa boutique au Tchad où elle vend des produits de base. Crédit : OIM / Amanda Nero

Une nouvelle étude pilotée par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) évalue pour la première fois l’impact des transferts de fonds de la diaspora tchadienne sur les ménages au Tchad. L’étude — qui sera publiée plus tard cette année, est la première du genre à évaluer les comportements et modèles d’utilisation des transferts de fonds familiaux au Tchad.

L’étude qui a été menée en partenariat avec le Cabinet d’études Saraco a interrogé plus de 800 ménages à N’Djamena, la capitale du Tchad, afin d’offrir une meilleure compréhension des mécanismes et usages des transferts de fonds de la diaspora tchadienne, mais…


Alya réceptionne son kit de restauration le 17 février 2021 à Sévaré (Mopti). Photo : Yorote OUSMANE/OIM 2021

« Je n’avais qu’une idée en tête : aller en Espagne pour y travailler et bien gagner ma vie. Pour réaliser mon rêve, j’étais prêt à tout. Les conseils et les avertissements de mes proches concernant la dangerosité du voyage n’y ont rien changé. J’étais déterminé », explique Alya, 25 ans, jeune migrant malien de retour.

Maintenant propriétaire de son propre restaurant, grâce à l’appui de l’OIM dans le cadre de son programme de réintégration des migrants de retour, Alya est en train de prendre un nouveau départ.

« L’OIM a été mon premier soutien après mon retour. J’arrive à…


Mariama Colley, productrice du film “Gifts from Babylon.” OIM

Les films sont un outil très puissant lorsqu’il s’agit de sensibiliser et d’éduquer les gens. Le fait que les femmes soient représentées dans des films, avec les luttes qu’elles traversent, leur donnera la plateforme pour que les gens sachent exactement certains des défis, des abus sexuels et de la violence auxquels elles sont confrontées lorsqu’elles voyagent (…) Les gens ne parlent généralement pas de leurs histoires », déclare l’actrice et activiste gambienne Mariama Colley.

Cette année, pour la campagne mondiale 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre, migrants de retour, cinéastes, acteurs et producteurs d’Afrique de l’Ouest…


Chylian Azuh, Lagos, Nigeria 2020

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre est une journée à ne pas manquer. Nous avons débuté les 16 jours d’Activisme contre les Violences faites aux femmes sur la base d’une collaboration et d’un travail collectif à tous les niveaux pour éradiquer la violence sexiste qui entrave toutes les communautés à travers le monde entier.

Au cours de ma vie, j’ai beaucoup appris sur le rôle essentiel que jouent les femmes dans la société. En tant que femme migrante, la violence pour moi était inévitable pendant mon voyage par la route et…

OIM - ONU Migration

Compte officiel de l'OIM, l'Organisme des Nations Unies chargé des migrations. Des histoires de résilience et de migration en français.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store